Languages disponibles :
  • fr
  • en



 

 





SYNTHESE DES DECISIONS DE L’ASSEMBLEE GENERALE DU CIMM
WASHINGTON DC (Etats-Unis d’Amérique) SEPTEMBRE 2004

Nouveau pays membre : Australie (admission votée à l’unanimité).

Observateurs : Canada, Colombie, Guatemala et Namibie, PAHO et OMS.

1. Présidence 2004-2005 :

- Dr. William Winkenwerder, Jr., USA,
Président.

- LtGen Rinus JANSEN VAN RENSBURG, Afrique du Sud,
Vice-Président.

- ColGen Ivan CHIZH, Fédération de Russie,
Vice-Président.

- MajGen Timo SAHI, Finlande,
Président d’Honneur.

2. Futurs congrès internationaux :

Juin 2005 : Féd. De Russie (St-Petersbourg)
du 5 au 11
Printemps 2007 : Tunisie
Automne 2008 : Malaisie.

3. Elections :

Médecin Général Inspecteur André PASTUREL, réélu président du conseil scientifique pour un mandat de 4 ans.

Médecin Général Inspecteur Marcel MERLIN, réélu vice-président du conseil scientifique pour un mandat de 4 ans.

Colonel Pharmacien BLEIMULLER (Allemagne) réélu président de la commission de pharmacie pour un mandat de 4 ans.

LtColonel Médecin NASSIH (Maroc) élu président de la commission dentaire pour un mandat de 4 ans.

4. Objectifs 2004-2006 : Après un examen du contexte général actuel du rôle des Services Médicaux dans le monde, il est proposé d’axer le travail futur du CIMM autour de cinq mots-clés :

1. Le CIMM est un forum mondial et neutre où peuvent dialoguer tous les pays et échanger informations et expériences.

2. Etude des méthodes actuelles de Formation et d’Entraînement.

3. Evaluation internationale des situations de catastrophes.

4. Définition de Conseillers Nationaux de Santé.

5. Evolution du Droit International Humanitaire.

Ces objectifs sont adoptés à l’unanimité.

5. Forum d’échange : ce forum se fera lors des congrès mondiaux et régionaux. Il sera veillé lors des prochains congrès à ce qu’il y ait moins de conférences magistrales et davantage de tables rondes où de réels échanges peuvent avoir lieu sur un thème donné et en présence d’experts. Des groupes de travail régionaux se forment conformément aux Statuts. L’Assemblée insiste sur la nécessité de renforcer les liens avec ces groupes de travail régionaux. Ces principes sont adoptés.

6. Les points relatifs aux formations, bases de données, recommandations, l’évaluation des catastrophes et la notion de Conseillers de Santé seront étudiés dans le futur par un Groupe de Travail International formé d’une quinzaine de pays.

Le principe est adopté à l’unanimité mais les modalités pratiques seront décidées à St-Petersbourg.

A titre provisoire, une quinzaine de pays, actuellement représentés au Conseil de Sécurité, seront contactés pour donner leurs avis en préparation de la prochaine Assemblée Générale.

Il s’agit de l’Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Angola, Brésil, Chili, RP. Chine, Espagne, Etats-Unis d’Amérique, France, Pakistan, Philippines, Roumanie, Royaume-Uni et Fédération de Russie

7. L’étude de l’évolution du droit humanitaire est confiée pour le CIMM à la Suisse, organisatrice du cours CIMM sur le droit international des conflits armés.

8. Un projet de budget est voté. Une réforme du système de cotisations basé sur des données impartiales (Classification de la Banque Mondiale, Niveau d’endettement du pays selon le FMI, importante de la population.) est votée mais les modalités pratiques seront décidées lors du prochain congrès.

9. Une résolution de coopération entre le CIMM et l’OMS est présentée et votée. Vous trouverez ce texte ici-même.

10. Une résolution sur le VIH/SIDA et Maladies associées est présentée et votée. Vous trouverez également ce texte ici-même.

11. Autres activités :

- A ce jour : une réunion des chefs des services du Groupe de Travail Pan Américain est prévue début avril 2005 au Chili. (dates à confirmer)

- Cours de droit international des conflits armés (Spiez en Suisse) du 19 au 26 août 2004.