Languages available:
  • fr
  • en



 


 




Rapport du 1er Séminaire de formation sur les Techniques d'Etat-Major Santé

Rapport du 1er Séminaire de formation sur les
Techniques d’Etat-Major Santé

Mess du Cercle de Rade
Dakar (Sénégal)
du 8 au 10 décembre 2015

-
-

 

RAPPORT DU 1er SEMINAIRE DE FORMATION SUR
LES TECHNIQUES D'ETAT-MAJOR SANTE


Sous le haut patronage de monsieur le général de corps d’Armées, Chef d’Etat-major Général des Armées Sénégalaises et sous la présidence effective du médecin colonel Serigne Mamadou Sarré, Directeur de la Santé des Armées, le 1er Séminaire de formation sur les Techniques d’Etat-Major Santé, s’est tenu à Dakar du 08 au 10 décembre 2015. Les participants venaient des pays suivants : Gabon, Mauritanie, Mali, Côte d’Ivoire, France et Sénégal. Les organismes représentés étaient : l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et la Comité International de la Croix Rouge par Monsieur Papa Demba DIAW. En l’entame, Monsieur le Directeur de la Santé s’est félicité de l’initiative et a souhaité la bienvenue à tous les participants, au de monsieur le général de corps d’armées, Chef d’Etat-major Général des Armées Sénégalaises.

Le séminaire de Dakar qui a été animé de bout en bout et avec brio par le Médecin Général Inspecteur Patrick GODART Directeur Central Adjoint du Service de Santé des Armées Françaises, avait pour but de développer les compétences des officiers des armées de pays amis, sur les Techniques d’Etat-Major Santé. Le thème était venu à son heure d’autant que dans le cadre de leurs nombreuses missions, les officiers des Services de Santé sont régulièrement appelés à travailler en équipe, mieux, à effectuer un travail d’état-major conformément aux instructions et directives des institutions nationales et internationales. En effet les armées sont de plus en plus sollicitées du fait de la fréquence des conflits armés avec leur lot de pathologies, de détresse des populations, d’afflux massif de blessés, du nombre élevé de personnes déplacées, des épidémies et surtout d’une parfaite nécessité de coordination entre le Commandement et les différents intervenants sur le terrain. La bonne prise en charge de ces situations difficiles, nécessite donc une bonne coordination des différentes interventions et surtout un travail d’état-major de qualité.

Les travaux ont été axés principalement sur la problématique : Etat-major Santé - Concept, technique et approche en 2016. Ainsi après une entrée en matière par le rappel des définitions et de l’historique du concept, les travaux ont porté sur les outils du décideur, le fait politique, les procédures, le livre blanc et le contrat opérationnel. Les travaux suivants ont permis aux participants d’apprendre davantage sur la notion de capacité, la continuité de la Chaîne Santé et les doctrines. Les problèmes liés à la gestion des tensions capacitaires, à l’importance de l’interministériel et le caractère multinational des actions, ont aussi été abordés avec des contributions très riches et des débats de haute qualité. Ce premier séminaire était aussi une opportunité pour les participants d’acquérir plus de connaissance sur les outils nécessaires pour organiser le service de santé afin de répondre au contrat opérationnel et mieux gérer les relations avec les structures opérationnelles et politiques de crise. D’autres sujets prioritaires pour un officier d’état-major ont aussi fait l’objet de communication, ils ont porté sur la cohérence du service de santé, la formation, le ravitaillement sanitaire, l’organisation des centres médicaux et hôpitaux militaires. Enfin la gouvernance ainsi que l’intérêt et la mise en œuvre du Retour d’expérience ont été l’objet d’exposés suivis d’échanges très fructueux.

A la fin des travaux tous les participants ont salué l’initiative, le médecin colonel Directeur de la Santé des Armées Sénégalaises, a remercié le Médecin Général GODART qui s’est dit disposé à maintenir cette collaboration entre nos différentes armées. Ce séminaire était une illustration de la qualité des relations entre le Services de Santé des Armées Françaises et Sénégalaises. Rendez a été pris pour l’année prochaine pour le 2ème séminaire sur Technique d’état-major Santé de Dakar.

Médecin lieutenant-colonel
Abdou Rajack NDIAYE
Professeur agrégé du Val-de-Grâce
Direction de la Santé des Armées
abdourajack@yahoo.fr