Languages available:
  • fr
  • en



 


 




Rapport du 8ème Atelier du CIMM sur l'Ethique Médicale Militaire

-

Rapport du 8ème Atelier du CIMM
sur l'Ethique Médicale Militaire

Lilienberg Suisse)

3-5 mai 2018

 

RAPPORT DU 8ème ATELIER DU CIMM SUR L'ETHIQUE MEDICALE MILITAIRE


Le 8ème atelier du CIMM sur l'éthique médicale militaire, en particulier sur l'éthique de l'innovation médicale militaire, l'expérimentation et la mise en valeur, s'est tenu à Ermatingen / Lilienberg, en Suisse, du 3 au 5 mai 2018.

Il y avait 42 participants inscrits des secteurs militaires et civils, des spécialistes dans différents domaines de la communauté concernée (médecins, avocats, théologiens, philosophes, chercheurs, spécialistes en intelligence artificielle, etc.) de nombreux pays européens, ainsi que de l'étranger (Australie, Canada et États-Unis).

Dans les 6 sessions thématiques, il y avait en tout seize conférences de 30 minutes, la plupart d'excellente qualité, offertes par des conférenciers hautement respectés. Celles-ci ont été suivies de discussions spécifiques animées qui se sont même poursuivies pendant les pauses et le temps libre des participants. La participation à l'atelier a offert à tous les participants une vue d'ensemble de nombreux problèmes éthiques auxquels nos sociétés (le genre humain en tant que tel) ont fait récemment face, et plus important encore, peuvent devenir réalité dans un avenir proche ou relativement lointain. Tout cela a des implications directes pour la théorie et la pratique médicale et militaire en tant que telle.

Les organisateurs prévoient de publier, comme c'était le cas dans le passé, un livre des actes de l'atelier. Plus encore, ils ont eu affaire à l'éditeur Springer, et aimeraient publier une «collection» de tous les livres de la même conception de tous ces ateliers. L'atelier, comme d'habitude, a été organisé de manière excellente avec un support logistique parfait. Il était principalement lié au travail du LTC Dr. David WINKLER, Dr. phil. Daniel MESSELKEN et tous les autres membres de leur équipe et du personnel sur place. Le médecin général de la Direction médicale des Forces armées suisses, le Général de division Andres STETTBACHER, était présent pendant les premier et dernier jours et a démontré l'importance de ces conférences. Dans ses remarques finales, il a souligné les problèmes philosophiques auxquels la société humaine est confrontée, apportant probablement plus de questions que de réponses.