Languages disponibles :
  • fr
  • en



 

 




Rapport du 5ème Congrès du Groupe de Travail Régional Pan Arabe de Médecine Militaire du CIMM et du 5ème Congrès du Groupe de Travail Régional Maghrébin de Médecine Militaire du CIMM

-

RAPPORT DU 5ème CONGRES DU GROUPE DE TRAVAIL REGIONAL PAN-ARABE DE MEDECINE MILITAIRE DU CIMM ET DU 5ème CONGRES DU GROUPE DE TRAVAIL REGIONAL MAGHREBIN DE MEDECINE MILITAIRE DU CIMM

Hammamet (Tunisie)
3-5 Mai 2018

-

 

 

RAPPORT DU 5ème CONGRES DU GROUPE DE TRAVAIL REGIONAL
PAN-ARABE DE MEDECINE MILITAIRE DU CIMM ET
DU 5ème CONGRES DU GROUPE DE TRAVAIL REGIONAL
MAGHREBIN DE MEDECINE MILITAIRE DU CIMM

 


Le 5ème Congrès Régional du CIMM et l’Assemblée Régionale des Groupes de Travail Pan-Arabe et Maghrébin du CIMM ont été organisés par le Service de Santé Militaire de Tunisie à Hammamet sous le patronage de Son Excellence le Président de la République et Commandant Suprême des Forces Armées, Monsieur Beji Said ESSEBSI. Cela s’est concrétisé par le fait que le Président de la République a accordé une audience privée au Secrétaire Général du CIMM en compagnie de l’ancien Président du Groupe de Travail Régional Maghrébin, le Général Abdelkader BENDJELLOUL, l’ancien Président du Groupe de Travail Régional de Pan-Arabe, le Général major Muin AL-HABASHNEH, et le Président actuel des deux groupes, le Colonel major Mustapha FERJANI, le vendredi matin 4 mai 2018, au palais présidentiel de Tunis.

Le Congrès a été organisé à l’Hôtel Le Royal, au bord de la mer Méditerranée.

Il a réuni plus de 650 participants, membres des Services de santé militaires de nombreux pays composant les Groupes de Travail Régionaux Maghrébin et Pan-Arabe du CIMM dont l’Algérie, l’Arabie Saoudite, le Bahreïn, les Emirats Arabes Unis, la Jordanie, le Liban, la Lybie, le Maroc, la Mauritanie, Oman, la Palestine, le Qatar, le Soudan et la Tunisie.

On a pu également noter la présence de délégations de pays au-delà de ces régions, dont l’Allemagne, la Biélorussie, le Burkina Faso, le Canada, la France, le Niger, le Nigéria, le Sri Lanka et les USA.

Le Congrès a commencé le jeudi 3 mai. Cependant, déjà le mercredi 2 mai, une cérémonie de « Levée du drapeau » a été organisée au siège de la Direction du Service de Santé Militaire de la Tunisie en présence du Ministre de la Défense.

Le jeudi matin, le Congrès a débuté par une séance sur les blessures par explosion. Les participants ont reçu un aperçu de la physiopathologie, les classifications, les soins pré-hospitaliers et les soins hospitaliers d’urgence de ces blessures. En même temps, les dentistes organisaient leur séance de dentisterie sur l’implantologie et sur « la musicothérapie dans la pratique dentaire ». Pendant la session vétérinaire, des présentations ont été données sur la résistance aux antibiotiques, le concept de « santé unique » et la biosécurité. Plus tard dans la matinée a commencé une session pour les paramédicaux sur de « l’instruction professionnel continu ».

Jeudi après-midi, de nombreux participants ont suivi la session de pneumologie et de cardiologie avec des présentations sur la broncho-pneumopathie chronique obstructive, le syndrome d’apnée du sommeil et le dépistage et le traitement des patients en vue d’une procédure de remplacement de la valve aortique par voie transcutanée (TAVI).

Jeudi soir, Messieurs le Ministre de la Défense et le Ministre de la Santé de Tunisie ont assisté à la cérémonie d’ouverture. La conférence inaugurale a été tenue par le professeur Faouzi MAHFOUDH, parlant de « la Tunisie, terre de rencontres et de civilisations ».

Vendredi matin, le Congrès s’est poursuivi par une session sur « l’identification des victimes de catastrophes » et par plusieurs ateliers : un atelier sur la simulation médicale en haute-fidélité et un atelier vétérinaire. En outre, une session sur « la gestion des crises humanitaires », une session de pédiatrie et une session avec des communications libres.
Dans l’après-midi, tous les participants pouvaient assister à un exercice de triage et d’évacuation et pouvaient visiter un hôpital de campagne niveau deux, très complet.

Le samedi matin était réservé aux Assemblées Régionales Pan-Arabes et Maghrébines. Entre-temps, une séance sur le PTSD, une séance de pharmacie, une séance aéronautique et des ateliers sur l’Écho rapide, l’ECG d’urgence, l’interprétation de la radiographie du thorax et l’équipement d’un blessé de guerre ont eu lieu.

Pendant toute la durée du Congrès, les participants pouvaient consulter plusieurs posters.

Dans les Assemblées Régionales, des discussions fructueuses ont eu lieu entre les délégués nationaux des deux groupes, sur les actions menées au cours des deux dernières années et sur l’opportunité de mener de nouvelles actions pour les deux prochaines années.

Le Congrès s’est terminé samedi midi avec l’annonce des prix pour les meilleures affiches.

La Direction Générale du Service de Santé Militaire de la Tunisie a réussi à organiser un Congrès Régional Maghrébin et Pan-Arabe vraiment très intéressant et très réussi. Le CIMM est très reconnaissant envers le Directeur général et son personnel pour cette organisation.


Médecin Général Major (e.r.) Roger VAN HOOF
Secrétaire général du CIMM