Languages available:
  • fr
  • en



 


 




Rapport du 42ème Congrès Mondial de Médecine Militaire du CIMM

-

Rapport du 42ème Congrès Mondial de Médecine Militaire du CIMM

Vigyan Bhavan, New Delhi ( Inde)
19-24 novembre 2017

-

 

RAPPORT DU 42ème CONGRES MONDIAL DE MEDECINE MILITAIRE DU CIMM

Le 42ème Congrès International de Médecine militaire était organisé du 19 au 24 novembre 2017 à New Delhi par le Ministère de la Défense de l’Inde en collaboration avec le Comité International de Médecine Militaire (CIMM) sous le thème principal : « La Médecine Militaire en évolution : regards vers l’avenir. »

Les Grands thèmes étaient :
- Soutien médico-militaire en environnements spécifiques : défis et solutions.
- Protection et promotion de la santé en milieu militaire : expériences et bonnes pratiques.
- Soutien médical au combat : les avancées technologiques et leurs conséquences.
- Aide humanitaire et secours en situation de catastrophe : conséquence d’un contexte mondial en pleine évolution.

La cérémonie d’ouverture du 20 novembre était rehaussée par la présence du Chef d’état-major des Forces Armées Indiennes, l’Amiral Suni LAMBA, du chef d’état-major des forces aériennes l’Air Marshal DHANOA, du Chef d’état-major de l’armée de terre le Général Bipin RAWAT, et de M. Sanjay MITRA, Secrétaire à la Défense. Le congrès commençait par une conférence d’ouverture faite par le Lieutenant général (ret) NK PARMAR : « La Médecine militaire, passé, présent et futur ».

Ce congrès a été suivi par plus de 1 000 participants venant de 75 pays.

Quatre thèmes principaux ont fait l’objet des sessions plénières :
1- Innovations en médecine du champ de bataille.
2- Retours d’expérience des secours après l’attaque terroriste de Paris en 2015 et de Bruxelles en 2016.
3- Collaborations internationales en médecine militaire : une marche en avant.
4- Contribution de la médecine militaire aux avancées des sciences médicales.

Quatre débats ont été tenus :
1- Les femmes au combat : défis pour les services de santé.
2- Sélection médicale des recrues : jusqu’où faut-il aller ?
3- La santé des anciens combattants : qui est responsable de la prise en charge ?
4- Prestations d’invalidité : trop peu et trop tard ?

Au cours de deux ateliers furent présentés :
1- Prise en charge des afflux de pertes massives par le centre d’enseignement d’urgences traumatologiques et des situations d’afflux massif du campus des professions de santé de Rambam, Israël.

2- Précautions de soins en cas de fièvres hémorragiques par le centre de médecine tropicale de la Bundeswehr de Hambourg (Allemagne).

Les Commissions techniques du CIMM, des dentistes, infirmiers et paramédicaux, vétérinaires et pharmaciens ont organisé leurs tables rondes spécifiques.

Il y a eu 25 sessions parallèles :
- Six d’entre elles étaient dédiées au sujet « Soutien médical en environnements particuliers. » : Haute altitude, Haute Mer, Médecine aérospatiale, températures extrêmes, besoins alimentaires dans différentes situations et opérations de contre insurrection.
- Six autres au sujet relatifs à la « Protection et la promotion de la santé » : Santé mentale, maladies liées à l’hygiène de vie et dépistage, valorisation des agents de santé, réhabilitation et santé des anciens combattants, vaccins et immunisations et optimisation des performances mentales et physiques des combattants.
- Trois sessions étaient rattachées au thème « Avancées techniques et innovations » : chirurgie et spécialités chirurgicales, surveillance des paramètres médicaux, diagnostic et soins intensifs, médecine et spécialités médicales.
- Trois sessions traitaient d’« Aide humanitaire, secours en cas de catastrophe et éthique » : Missions internationales de maintien de la paix, rassemblements massifs de populations, migrants, éthique médicale.
- Trois sessions étaient consacrées à « Logistique médicale et évacuation des blessés » : Evacuation des blessés, conception actuelle, planification des opérations et logistique médicale.
- Il y avait deux sessions de « Médecine clinique militaire » : maladies infectieuses, médecine environnementale.
- Et deux sessions « Droits de l’Homme, Ethique, Formation » : Les droits de l’homme et le soldat, la formation en médecine militaire.

Il y a eu quatre sessions de présentations libres dont une sur la gestion des catastrophes avec des communications sur la « Planification médicale de la prise en charge des catastrophes », « l’approvisionnement médical en cas de catastrophe » et « les retours d’expériences sur les secours déployés lors des récentes catastrophes naturelles en Inde ».

Un « quiz » de médecine militaire a également été organisé durant ce congrès.

Le programme scientifique de ce 42ème congrès rassemblait plus de 300 présentations provenant de plus de 30 pays membres. Ce résultat peut être considéré comme remarquable. Les sessions plénières, les débats, tables rondes et sessions parallèles ont généré un intérêt certain. Le programme était une véritable fête scientifique et a constitué une expérience enrichissante pour tous les délégués qui ont reconnu qu’une fois de plus le niveau scientifique de nos rencontres s’était amélioré. Plusieurs contacts bilatéraux ont eu lieu, préludant nous l’espérons à de nombreuses collaborations scientifiques.

L’exposition de matériel médical a quant à elle permis aux participants de découvrir les dernières innovations en matière de matériel médical et de médicaments.

Son Excellence Shri Ram Nath KOVIND, Président de la République Indienne a honoré de sa présence la cérémonie de clôture de ce 42ème congrès international de médecine militaire et s’est adressé aux participants.

Au cours de la cérémonie de clôture, le vendredi 24 novembre, le Prix jules Voncken attribué au meilleur article scientifique publié dans la Revue Internationale des Services de santé des Forces Armées (RISSFA) a été décerné au Médecin Lieutenant Philip A ROTHBERG des USA pour son article « Caractéristiques des blessures causées par des explosions sur des hommes à pied, revue des pratiques de soins et conclusions de la littérature » (Vol 90/1).

Le Prix William S Bainbridge a quant à lui été décerné au meilleur poster présenté durant le congrès : « Identification des stresseurs opérationnels utilisables dans un scénario de simulation de soins de sauvetage » présentés par le Médecin en chef Marie Hélène FERRER de L’Institut de Recherche Biomédicale des Armées du Service de santé des armées Français.

Le Lieutenant Général Bipin PURI, Directeur Général des Services de Santé des Armées, fit son discours lors de la Cérémonie de Clôture.

Nos hôtes indiens avaient en outre organisé un ensemble de manifestations culturelles : soirée d’inauguration du dimanche 19 novembre, repas des chefs de délégation, le lundi 20 novembre et soirée de Gala le jeudi 23 novembre.

Ce même jeudi 23 novembre, nos hôtes indiens avaient organisé une visite sur la Base aérienne de Hindan où les participants au congrès ont pu apprécier une démonstration des éléments médicaux d’intervention rapide de l’Armée de l’air indienne autour d’un C17 dans un scénario de Casevac; également le saut de l’équipe de chuteurs opérationnels Akash Ganga et une démonstration de manœuvre à pied de l’Armée de l’Air ainsi que les évolutions d’une escadrille d’hélicoptères.

Les participants avaient en outre la possibilité de s’inscrire pour plusieurs évènements culturels et excursions.

L’Assemblée générale du CIMM fut l’occasion d’admettre cinq nouveaux membres : l’Arménie, l’Azerbaïdjan, Djibouti, l’Ouganda et le Vietnam. Les délégués des États membres ont pu entendre le rapport d’activités du Secrétaire général, du Président du Conseil scientifique, des présidents des cinq commissions techniques et du directeur du Centre de référence du CIMM pour l’enseignement du Droit humanitaire international et l’éthique. Ils ont réélu pour un mandat de quatre ans le Médecin général inspecteur (2S) Marc MORILLON, Professeur agrégé comme Président du Conseil scientifique, le Colonel major Arne KRAPPITZ (Allemagne) comme Président de la Commission technique des Pharmaciens et le Colonel Amar KOSARAJU (Etats Unis) comme Président de la Commission technique des Dentistes. L’Assemblée générale a également élu le Médecin général Humbert BOISSEAUX comme vice-président du Conseil scientifique, le Lieutenant-colonel Lizzy BERNTHAL (Royaume Uni) comme Présidente de la Commission technique des Infirmiers et paramédicaux et le Colonel major Min YU (Chine) comme Président de la Commission technique de logistique et administration.

Le délégué de la république islamique d’Iran a proposé la création d’un groupe de travail thématique sur la santé mentale.

Deux nouveaux vice-présidents du CIMM ont été nommés : le Major général STETTBACHER, Directeur du Service de santé Suisse puisque la Suisse va accueillir le 43ème congrès mondial du CIMM à Bâle en 2019 et le Major général Terawan Agus PUTRANTO (Indonésie) qui devient le deuxième vice président en remplacement du Major général S Muhammad AL-MALIK (Arabie Saoudite) lui-même dès lors Président honoraire du CIMM.

Le délégué national de la Belgique, le Major général Geert LAIRE a annoncé que la Belgique accueillerait le 44ème congrès Mondial du CIMM en 2021, année du centenaire de la fondation du CIMM.

L’Assemblée générale a entendu les présentations faites par les représentants de trois organisations Internationales avec lesquelles le CIMM a signé un protocole d’accord : l’Organisation Mondiale de la Santé, le Comité International de la Croix Rouge et l’Association Vétérinaire internationale ainsi que les rapports des présidents des six groupes de travail régionaux du CIMM (Panafricain, Panaméricain, Panarabe, Pan Asie-Pacifique, Paneuropéen, et Pan maghrébin.

L’Etat des finances en 2015-2016 et le budget 2018-2019 ont été présentés par le Directeur des finances du CIMM, le colonel (ret) Chris DEROUBAIX. L’assemblée générale a voté le quitus au Secrétaire général et à son équipe pour les comptes de 2015-2016 et approuvé le budget de 2018-2019.

Cette assemblée générale a été présidée de façon admirable par le président actuel du CIMM, le Lieutenant général Bipin PURI (Inde).

Le CIMM est très reconnaissant envers le Ministre de la défense Indien, au Directeur du Service de santé Indien, le Lieutenant général Bipin PURI et son prédécesseur le Lieutenant général M K UNNI, envers le Président du Comité d’organisation et à son équipe, le Président du Comité scientifique et son équipe, le Directeur du Congrès et son équipe et envers tous ceux qui on fait un succès de ce 42ème Congrès International de Médecine militaire.

Nous regardons maintenant l’avenir dans l’attente de vous retrouver tous au 43ème congrès de Médecine militaire qui se tiendra à Bâle en Suisse du 19 au 24 mai 2019.

Dr Roger VAN HOOF
Major général (ret)
Secrétaire général du CIMM

Discours du Président de l'Inde, l'Honorable Ram Nath Kovind, lors de la Cérémonie de Clôture du 42ème Congrès Mondial de Médecine Militaire du CIMM, à New Delhi (Inde) le 24 novembre 2017.

Interview du Président du CIMM, le Lieutenant Général, VSM, PHS, Bipin PURI, lors de la préparation du 42ème Congrès Mondial de Médecine Militaire du CIMM à New Delhi, (Inde) 19-24 novembre 2017.

Galerie de photos du 42ème Congrès Mondial de Médecine Militaire du CIMM.