Languages disponibles :
  • fr
  • en



 

 




Rapport du 1er Cours de la Santé Militaire en Méthodologie et Rédaction Médicale

-

1er COURS DE LA SANTÉ MILITAIRE EN
MÉTHODOLOGIE ET RÉDACTION MÉDICALE
Tunis (Tunisie) - 1-5 avril 2013

Rapport

-

 

Rapport du 1er Cours de la santé militaire en
méthodologie et rédaction médicale

Le premier Cours de la Santé Militaire en Méthodologie et Rédaction Médicale, organisé par la Direction Générale de la Santé Militaire tunisienne sous le Patronage de Mr le Ministre de la Défense Nationale et sous l’égide du Comité Internationale de Médecine Militaire (CIMM), s’est déroulé du 1er au 5 avril 2013 à l’Ecole d’Application des Services de Santé des Armées (EASSA) à Tunis.

Ce cours était francophone et s’inscrivait dans le cadre de l’application des recommandations de la 9ème Assemblée Régionale du Groupe de Travail Pan Africain de Médecine Militaire tenue en septembre 2012 à Brazzaville en République du Congo. Il avait pour but d’encourager les médecins militaires à publier et d’augmenter les chances d’acceptation de leurs manuscrits dans les revues nationales et internationales.

A sa première session, le cours a ciblé 17 officiers de santé tous tunisiens. La sélection des candidats était basée sur leur motivation, la présentation d’un projet d’article ou ébauche de travail de recherche et leur enregistrement directement sur le site web CIMM. Le comité pédagogique était composé de médecins militaires universitaires relevant de la Direction Générale de la Santé Militaire et également exerçant à la Faculté de Médecine de Tunis. Il a été renforcé par l’apport de conférenciers experts exerçant à la même faculté.

Les objectifs du cours étaient de renforcer les connaissances des participants  sur les différents types d’articles scientifiques, de les aider à maitriser le plan IMRAD, de les initier à conduire des enquêtes épidémiologiques en utilisant le logiciel SPSS pour l’analyse des données statistiques. Il avait aussi pour objectifs de leur rappeler les instructions de la rédaction médicale, d’améliorer et de finaliser leurs travaux en vu de leurs publications.

Le programme scientifique du cours comprenait 14 conférences et 12 ateliers, avec un volume horaire réparti entre la formation théorique et les activités pratiques. La formation était interactive, basée sur l’expérience des participants et la discussion d’exemples. Chaque séance était animée par un conférencier accompagné de facilitateurs. Des travaux de groupe ont été conduits sous forme d’exercices de rédaction intéressant les différents chapitres de l’article.

La 1ère journée était consacrée à la méthodologie et l’exposition des différents types d’étude épidémiologiques. La 2ème journée était dédiée à l’application du logiciel SPSS alors que les 3 dernières journées ont principalement intéressées les principes de la rédaction médicale avec des séances d’applications où les participants faisaient évoluer leurs projets d’articles. Ils ont également pu accéder au laboratoire informatique de l’école pour procéder à l’application de la recherche bibliographique sur PubMed et d’autres interfaces en se connectant sur internet.

Les participants se sont distingués par leur assiduité, leur motivation et l’échange qu’ils ont apporté durant les activités du cours, ce qui a fait la réussite de cette manifestation. Une évaluation avant et après formation a permis de constater une nette amélioration des connaissances générales des participants non seulement vis-à-vis de la méthodologie et les principes de la rédaction médicale mais aussi pour chacun des intitulés du cours.

Au terme de cet enseignement, le cours sera suivi d’un encadrement des participants par les membres du comité pédagogique pour les assister et les inciter à poursuivre l’effort jusqu’à la publication de l’article.

La réussite de ce cours ne peut que le faire évoluer de sa qualité actuelle de cours recommandé par le CIMM à un cours international du CIMM.